Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 06:21

Prononcer le témoignage du monothéisme sans savoir ce qu'il veut dire ni pratiquer ce qu'il implique ne sert absolument à rien selon l'unanimité.

Le Cheykh Sulaymân Ibn 'Abdallah –qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit « Sa parole "celui qui témoigne qu'il n'y a de vrai dieu qu'Allah" c'est-à-dire celui qui prononce cette parole en sachant ce qu'elle veut dire et en pratiquant ce qu'elle implique dans son cœur et de son corps, comme le prouve la parole d'Allah "Sache qu'il n'y a de vrai dieu qu'Allah" [Surate 47 verset 19] et le verset "Sauf ceux qui témoignent de la vérité alors qu'ils savent…" [Surate 43 verset 86] Par contre, le prononcer sans savoir ce que ça veut dire ou sans pratiquer ce que cela implique ne sert absolument à rien selon l'unanimité… Malheur à celui pour qui Abû Jahl et les chefs de l'impiété de Quraych32 sont plus connaisseur que lui de ce que veut dire "Il n'y a de vrai dieu qu'Allah" »33


Et le Cheykh ‘Abdurrahmân Ibn Hassan –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit dans son commentaire du « Livre du monothéisme » : « Celui qui le dit –il n’y a de vrai dieu qu’Allah- en le met en pratique sincèrement et le consacre à Allah, en l’acceptant, en l’aimant et en s’y soumettant : Allah le fera entrer au paradis selon ses œuvres. »34

 

Et le Cheykh Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb a dit : « Lorsque tu sauras que les mécréants ignorants connaissent cela, tu verras combien il est étonnant qu’une personne se prétende de l’islam alors qu’elle ne connaît même pas de l’explication de cette parole ce qu’en connaissaient les mécréants ignares ! Il pense en faite qu’elle n’est qu’une prononciation de lettres sans qu’il n’y ait aucune conviction d’un quelconque sens dans le cœur. L’expert de chez eux pense que cette parole veut dire

« Il n’y a pas de créateur et de nourrisseur autre qu’Allah, nul ne donne la vie et nul ne donne la mort, et nul ne gère l’univers si ce n’est Allah. » En fait, il n’y a aucun bien dans une personne lorsque les mécréants ignares savent encore mieux que lui ce que veut dire la phrase « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah. » »35

 

Et il dit aussi : « Il n’est point de divergence dans la communauté, que le monothéisme doit être dans le cœur sous forme de connaissance, sur la langue sous forme de parole, et sur le corps sous forme de mise en pratique des commandements et de l’abandon des interdictions. S’il manque quoi que ce soit de cela, l’homme n’est pas musulman.36 Si quelqu’un admet le monothéisme mais ne le pratique pas, c’est un mécréant rebelle comme l’était pharaon ou comme l’est Iblîs. S’il pratique apparemment le monothéisme sans y croire dans son cœur alors c’est un pure hypocrite, pire encore que le mécréant [classique]. »37


Et il dit aussi : « Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, que le sens de « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah » est une contestation et une affirmation : « Il n’y a de vrai dieu » est une négation, « qu’Allah » est une affirmation. Cette phrase conteste quatre choses, et affirme quatre choses : Elle conteste les divinités, les Tâghût, les rivaux et les seigneurs. Quant à la divinité, c’est ce que à quoi tu t’adresses afin qu’il t’apporte le bien ou repousse le mal, en agissant de la sorte tu le prends pour un dieu. Les Tâghût sont ce qui est adoré et qui est d’accord, ou qui s’érige en tant pour se faire adorer comme le font Chamsân, Tâj ou Abû Hudayda. Quant aux rivaux, c’est ce qui te détourne de la religion de l’Islam comme la famille, la maison, la tribu ou l’argent, c’est un rival car Allah a dit « Et il y a des gens qui prennent des rivaux en dehors d’Allah, qu’ils aiment comme on aime Allah. » [Surate 2 verset 165] Quant aux seigneurs, c’est ce qui te donne des avis contraires à la vérité, et que tu suis en le croyant38, selon la parole d’Allah « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines pour seigneurs en dehors d’Allah… » Et elle affirme quatre choses. Premièrement : l’intention, c'est-à-dire que tu ne recherches qu’Allah uniquement, que tu Le vénères et que tu L’aimes selon la parole d’Allah « Et ceux qui ont la Foi ont un plus fort amour envers Allah » [Surate 2 verset 165] ainsi que la peur et l’espoir selon la parole d’Allah « Et si Allah te fait atteindre un mal, nul ne peut le lever à part Lui, et si Allah te veut du bien alors nul ne peut rejeter Sa grâce. Il la donne à qui Il veut de Ses serviteurs, et Il est le pardonneur qui fait miséricorde. » [Surate 10 verset 107] »


Celui qui sait ça rompra tout lien avec autre qu’Allah, et ne se souciera pas de l’austérité du mensonge. C’est ce que nous enseigne Allah au sujet d’Ibrâhîm –que la bénédiction et le salut soient sur notre prophète ainsi que sur lui- lorsqu’il brisa les idoles et désavoua son peuple, selon la parole d’Allah « Vous aviez un belle exemple à suivre en Ibrâhîm et ceux qui étaient avec lui lorsqu’ils dirent à leur peuple « Nous rompons avec vous et ce que vous adorez d’autre qu’Allah, nous mécroyons en vous… » [Surate 60 verset 4] »39


Et le Cheykh Sulaymân Ibn ‘Abdallah –qu’Allah lui fasse miséricorde- dit :

« Il ne fait pas de doute que si l’un des associateurs avait prononcé « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah » et aussi que Muhammad est le messager d’Allah sans savoir ce que veut dire « dieu » ni ce que veut dire « messager » et qu’il eu fait la prière, le jeûne et le pèlerinage sans savoir ce que c’est sauf qu’il ait vu les gens le faire et les a donc imité et sans exprimer aucune forme de polythéisme, nul ne doute qu’une telle personne n’a pas d’Islam. Et tout les savants du Maghreb ont émit cet avis religieux au début du 12ième siècle de l’hégire voir même avant, concernant une personne qui était comme ça, comme nous le mentionne l’auteur Malékite de « Ad-Durr Uth- Thamîn Fî Charh El Murchid El Ma3în », et le commentateur de cet ouvrage a annoté : « L’avis qu’ils ont émis est extrêmement évident, il n’est pas possible que deux personnes puisses être en désaccord sur un tel cas. » Fin de citation. »40

 

 

32 C'est une catastrophe aujourd'hui où la plupart des gens ne savent pas ce que veut dire "il n'y a de vrai dieu qu'Allah", ou alors celui qui sait ce que ça veut dire ne le met pas en pratique mais au contraire commet ce qui l'invalide comme si cela ne nuisait pas à son

monothéisme. Le pauvre ne se rend même pas compte qu'il a invalidé son monothéisme et qu'il a apostasié de l'Islam.

33 Taysîr Ul 'Azîz El Hamîd pp. 72, 73

34 Qurrat ‘Uyûn El Muwahhdîn p.32

35 Ad-Durar Us-Saniyya 1/70

36 Contrairement à ce que disent les extrêmes Murji’a qui prétendent que la Foi ne se trouve que dans la conviction du cœur, alors que la définition exacte de la Foi est qu’elle est la conviction du cœur, la prononciation de la langue et la pratique du corps, et qu’elle augmente lorsqu’on obéit et qu’elle diminue lorsqu’on désobéit.

37 Ad-Durar Us-Saniyya 2/124, 125

38 Note en Annexe page 24.

39 Majmû3at Ur-Rasâ’ili Wal Masâ’il En-Nejdiyya 4/34, 35

40 Taysîr Ul ‘Azîz El Hamîd pp. 80, 81

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories