Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 06:29

Que veut dire « dieu » ?

Le Cheykh Muhammad Ibn ‘Abdelwahâb –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit « Un dieu, c’est ce que les gens de notre époque appellent « Le cheikh » ou « le Sidi », ceux en qui on croit qu’il y a une force mystique, que les gens pensent être capable de causer le bien et de repousser le mal. Celui qui a ce genre de croyance envers ces personnes là ou même envers un prophète ou qui que ce soit : il l’aura pris pour un dieu autre qu’Allah. Lorsque les fils d’Israël ont eu des croyances envers Jésus fils de Marie et sa mère, Allah les qualifia de dieux, Allah a dit « Et lorsqu’Allah dira « Ô Jésus fils de Marie, est-ce toi qui a dit aux gens « Prenez nous, moi et ma mère, pour des dieux autres qu’Allah » Il répondra « Gloire à Toi ! Je n’ai pas à dire de moi ce qui n’est pas vrai, si je l’avais dit Tu l’aurais su car Tu sais ce qu’il y a dans mon âme et je ne sais pas ce qu’il y a dans la Tienne ! Tu es le seul qui connaisse les mystères… » [Surate 5 verset 116] »41

 

Et le Cheykh ‘Abdullah Ibn ‘Abderrahmân Abû Butayn –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit « Lorsque l’homme sait ce que veut dire « dieu » et réalise que cela veut dire « l’adoré » et qu’il sait ce qu’est véritablement l’adoration, il se rendra compte que celui qui voue la moindre adoration à un autre qu’Allah aura adoré cet autre et l’aura pris pour un dieu même s’il évite de lui donner le nom de « dieu »42 ou « d’adoré » et qualifie son geste de « cheminement vers d’Allah » ou de « demande d’intercession » ou de « refuge » etc. L’associateur est un associateur qu’il le veuille ou non tout comme l’usurier est un usurier qu’il le veuille ou non, même s’il ne qualifie pas son geste d’usure, et celui qui boit du vin est un buveur de vin même s’il
donne à son geste un autre nom. »43

 

40 Taysîr Ul ‘Azîz El Hamîd pp. 80, 81

41 Majmû3at Ur-Rasâ’ili Wal Masâ’il En-Nejdiyya 4/38

42 A partir des propos du Cheykh, tu comprendras qu’il n’est pas une condition pour qualifier de mécréant celui qui commet un geste annulant l’Islam que ce dernier sache que son geste

est une mécréance ni qu’il soit conscient de sa gravité.

43 ‘Aqîdat Ul Muwahhidîn page 18. Note du traducteur : se trouve également dans Ad-Durar

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories