Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 06:17

Le principe de l’Islam :


L’imam Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb a défini l’Islam en disant : « Le principe de l’Islam et sa règle sont deux points, le premier : le commandement d’adorer Allah seul, sans aucun associé, l'encourager, s'unir pour cela et exclure de l'Islam26 celui qui le l'abandonne. Le deuxième : Avertir contre le crime de donner un égal à Allah, considérer la gravité de ce crime, se désunir pour lui et exclure de l'Islam celui qui le commet. »27


'Abdurrahmân Ibn Hassan –qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit « Le principe de l'Islam et sa base c'est que le serviteur se montre docile envers Allah de son cœur et de ses membres, en se soumettant à Lui à travers le monothéisme, et en Le considérant unique dans la divinité et la Seigneurie en dehors de tout autre que Lui, en faisant primer la volonté de son Seigneur sur tout ce qu'aiment et désir son âme28. »29


Et le Cheykh Muhammad Ibn 'Abdelwahhâb –qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Sache, qu'Allah te fasse miséricorde, que la religion d'Allah se trouve dans le cœur par conviction amour et haine, sur la langue par la prononciation et en cessant de prononcer la mécréance, et sur le corps en accomplissant les piliers de l'Islam et en cessant de commettre les œuvres qui font sortir de l'Islam. S'il manque l'une de ces trois parties, la personne devient mécréante30 et apostasie. »31

 

26 Regarde et sois attentif au fait que le Cheykh –qu'Allah lui fasse miséricorde- a considéré que le Takfîr [le fait d'exclure de l'Islam quelqu'un] fait partie des règles de l'Islam, contrairement à ce que prétendent les prétendus "salafis" aujourd'hui.

27 Ad-Durar Us-Saniyya 2/22

28 Alors qu'aujourd'hui, ce sont les désirs qui sont suivit et non la loi.

29 Majmû3at Ur-Rasâ'ili Wal Masâ'il En-Nejdiya 4/420

30 Contrairement à ce que disent les prétendus "salafis", qui mettent en condition de renier la vérité et d'avoir conviction de la permission de la mécréance pour sortir de l'Islam.

31 Ad-Durar Us-Saniyya 10/87

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories