Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 00:50

Comment un croyant protège-t-il son Iman et son Islam jusqu’à ce qu’il rencontre Allah sbh ?

 

Allah sbh explique ce pourquoi nous avons été créés :

« Et Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. »

(Sourate 51 verset 56)

 

Ce verset nous montre clairement que les djinns (génies) et les hommes ont été créés dans le seul but d’adorer Allah L’Unique sans aucun associé.

 

Quelle est donc cette adoration qu’Allah sbh exige de nous, celle pour laquelle Il nous a créés ?

 

Le sens linguistique du mot adoration est : asservissement, soumission, abandon et obéissance.


Alors que le sens jurisprudentiel est : nom collectif qui désigne tout ce que Allah sbh aime, agrée, et ordonne comme actes et paroles, intérieurs et  extérieurs([1]).

 

Allah sbh ne nous a pas laissés déterminer ce qu’est une adoration et ce qui ne l’est pas ; mais Il nous l’a définie et expliquée dans Son Livre et à travers la Sounnah de Son prophète saw.

 

Il nous est obligatoire d’accomplir tous nos actes d’adoration uniquement pour Allah L’Unique sans Lui donner aucun associé. La moindre adoration vouée à autre qu’Allah sbh ou en association avec Lui fait de nous des moushrikins.

 

Allah sbh dit dans le Qur’an :

« Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. »

(Sourate 4 verset 36)

 

Allah sbh nous ordonne dans ce noble verset de n’adorer rien ni personne en dehors d’Allah L’Unique, et de ne vouer aucune sorte d’adoration, qu’elle soit grande ou petite, à autre qu’Allah sbh. Toute adoration doit être accomplie pour Allah L’Unique sans Lui joindre aucun associé dans celle-ci. Le fait d’associer à Allah sbh rend la valeur des actions de la personne nulle et non avenue et la fait sortir de la communauté de la foi. Si une telle personne ne se repentit pas auprès d’Allah sbh et meurt sur ce shirk (polythéisme), alors Allah sbh ne lui pardonnera jamais et sa destinée sera le Feu où elle y demeurera éternellement.

 

 

Allah sbh dit dans le Qur’an :

« Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement. »

(Sourate 4 verset 116)

Allah dit aussi:

« …Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! »

(Sourate 5 verset  72)

Allah sbh dit aussi :

« …Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. »

(Sourate 6 verset 88)

« Il n'appartient pas aux associateurs de peupler les mosquées d'Allah, vu qu'ils témoignent contre eux-mêmes de leur mécréance. Voilà ceux dont les oeuvres sont vaines; et dans le Feu ils demeureront éternellement. »

(Sourate 9 verset 17)

« Dis (Ô Muhammad aux polythéistes):

‹Me commanderez-vous d'adorer autre qu'Allah, Ô ignorants?›

En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : ‹Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants »

(Sourate 39 versets 64-65)



[1] - edou’a (l’invocation), erroukou’ (l’inclinaison), essoujoud (la prosternation), el mahaba (l’amour), etta’dhim (la dévotion), el khaouf (la peur), erraja (l’espoir), el inaba (le retour à Allah sbh), erraghba (le désir), errahba (la crainte respectueuse), el khoushou’ (l’humilité), el khashya (la crainte), ettawakoul (la confiance), ettawaf (les tournées révérencielles), el istighatha (l’imploration du secours), el isti’ana (la demande d’aide), el isti’adha (la demande du refuge), ennadhr (les vœux), dabhou lqorbane (l’immolation), ettahakoum (la demande de jugement), ainsi que d’autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories