Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 01:05

Il y a un autre sujet qui doit être traité ; celui de la « Démocratie et des Partis Politiques ».


Il y a des gens qui prétendent vouloir revenir à l'application des lois islamiques, en établissant des partis politiques, en participant aux élections pour obtenir des sièges dans les parlements des régimes démocratiques mécréants. De ce fait, ils utilisent leurs positions comme un moyen de changement des lois pour que l’Islam soit dominateur dans ces pays, dans l’espoir qu’un jour cela devienne un Etat Islamique, sans effusion du sang Musulman.

Quiconque prétend qu’il lui est permis d’établir ou de se joindre à un parti politique qui suit et adhère aux lois de la mécréance dans un Etat démocratique ou un Etat qui ne gouverne pas d’après la Shari’ah, en revendiquant que cette action est pour le bien de l’Islam et des musulmans, soit il est ignorant de l’Islam, soit il travaille pour la destruction de l’Islam en empoisonnant et en trompant le peuple musulman tout en établissant le pouvoir du Taghout. Le fondement de partis politiques, qui adhèrent aux lois de la mécréance, en jurant par Allah sbh de conserver, respecter et être fidèle à ces lois (constitutions), au Taghout (dirigeant du pays), comme cela se passe de nos jours dans beaucoup de pays prétendant à l’Islam, tout en appliquant des lois forgées et en délaissant le Livre d’Allah sbh. De tels actes, même si l’objectif est d’établir les lois de l’Islam, sont de la pure mécréance, et aucun musulman ne devrait s’y engager.


Devenir candidat à un gouvernement mécréant et ne pas gouverner avec l’Islam en établissant un parti politique qui suit et adhère aux lois du pays, signifie accepter ces lois qui s’opposent à l’Islam. Celui qui accepte ces lois ou juge avec celles-ci aura mécru, et peu importe à quel point il prétend vouloir l’Islam et désirer l’implantation de la Shari’ah islamique, car l’Islam ne s’établit pas en entreprenant du kufr. Ceux qui appliquent les lois de la mécréance ou les acceptent, en prétendant que cette acceptation est seulement temporaire afin d’appliquer les lois islamiques, ou afin d’aider l’Islam et les musulmans, sont soit des ignorants, qui n’ont pas compris le Tawhid, ni les fondements de l’Islam, ni comment s’établit le pouvoir dans l’Islam ; ou alors, ce sont des opportunistes, qui ne veulent qu’égarer ceux qui désirent l’Islam et ses lois afin d’acquérir les profits de ce monde, en exploitant l’amour des gens pour l’Islam et leur ignorance.


Toute personne agissant ainsi est bannie de la communauté de l’Islam, peu importe sa prétention d’avoir l’Iman et l’Islam, et peu importe si elle prie, jeûne et déclare vouloir établir la Shari’ah islamique. Celui qui aide une telle personne, que ce soit par ignorance ou en connaissance de cause, l’aura alors adorée ; d’autant plus qu’il n’est pas permis d’être ignorant à ce sujet. Le fait de légiférer ou de juger entre les gens fait partie des qualités spécifiques, qui n’appartiennent qu’à Allah sbh, comme le sont les bases de la croyance et les bases du Tawhid.

 

L’Islam est venu pour sortir les gens de l'adoration des hommes à l'adoration du Seigneur des hommes, L’Unique. Ce n'est pas le rôle de l’Islam d'asservir l’être humain, en premier lieu, à un autre qu’Allah sbh, puis de l’asservir à Allah L’Unique. Ce n’est pas la méthode qu’Allah nous a révélée pour faire triompher l’Islam.


Il n’y a pas plus égarée et plus ignorante qu’une personne qui veut asservir et subjuguer les gens en premier lieu à autre qu’Allah, puis à Allah.

 

Déterminer et préciser les limites du permis (halal) et de l’interdit (haram) est le droit d’Allah sbh L’Unique, et Il ne partage ce droit avec personne. Le haram est ce qu’Allah sbh a rendu haram et le halal est ce qu’Il a rendu halal. Ainsi, celui qui rend licite ce qui est illicite et inversement, rend illicite ce qui est licite, et est suivi dans ceci, se sera alors élevé au rang de divinité.Par ailleurs, quiconque lui obéit, le soutient, et ne le considère pas comme un mécréant, aura en effet mécru et adoré le Taghout. Donc, celui qui vote pour ces partis, ou les aide, ou ne pratique pas sur eux le « takfir » (ne les traite pas de mécréants), ni sur ceux qui ne pratiquent pas sur eux le takfir, aura mécru, puisqu'il n'aura pas rejeté le Taghout.

 

Un autre exemple qui clarifie le sens de l’adoration :

 

Allah sbh dit:

« Maître du Jour de la rétribution. »([1])

(Sourate 1 verset 4)

 

« (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt: ‹Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres. »

(Sourate 8 verset 9)

 

Allah sbh nous explique dans ces versets que le fait d’appeler ou demander l’aide en cas de détresse et rechercher l’assistance d’Allah sbh est une adoration. Celui qui invoque et supplie autre qu’Allah sbh, comme les morts ou les absents, espère d'eux, les craint, leur demande l’accomplissement des besoins, la dissipation des peines ou le secours contre l’affliction etc..., est alors un moushrik qui a commis du grand shirk qui le fait sortir de la communauté de l’Islam.


Allah sbh dit:

« Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d'Allah, celui qui ne saura lui répondre jusqu'au Jour de la Résurrection ? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation. »

(Sourate 46 verset 5)

 

 « Et n'invoque pas, en dehors d'Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes. »

(Sourate 10 verset 106)

Allah sbh dit :

« C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): ‹Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah›. En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat. »

(Sourate 39 verset 3)

 

Ces actes d’adoration et d’autres qui sont mentionnés dans le Qur’an et la Sounnah sont réservés à Allah L’Unique, et aucun d’entre ces actes n’est permis pour autre que Lui, que ce soit un ange rapproché ou un messager envoyé.


Il n’y a pas plus pervers, ni plus injuste que d’attribuer une partie de ces adorations à autre qu’Allah sbh, même avec l’intention de se rapprocher de Lui. Celui qui le fait devient mécréant et aura associé à Allah sbh.

 

En effet, pour qu’une personne soit musulmane, il est nécessaire que l’Islam se matérialise et se concrétise par une complète compréhension de son sens, qui est la soumission et l'abandon à Allah L’Unique, Il n’a aucun associé, ni évident ni caché.



[1] Il se peut que l’auteur ait voulu citer le verset : « C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. »

(sourate 1 verset 5)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories