Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 01:02

L’importance de rejeter le Tâghût

Le Cheykh Sulaymân Ibn Sahmân –qu’Allah lui fasse miséricorde- dit :

« Allah nous a ici démontré que seul celui qui désavoue le Tâghût s’agrippe à l’anse la plus solide, et le désaveu du Tâghût devance la Foi en Allah car il se peut qu’une personne prétende avoir Foi en Allah alors qu’il ne s’écarte pas du Tâghût, sa prétention n’est alors que mensonge. Allah a dit : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tâghoût » » [Surate 16 verset 36] Allah nous annonce ici que tous les messagers furent envoyés avec pour message de s’écarter du Tâghût. Celui qui ne s’en écarte pas contredit donc tous les Envoyés. »51


Le Cheykh ‘Abdurrahmân Ibn Hassan –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit

« Le monothéisme, c’est rejeter toute forme de Tâghût que les serviteurs adorent en dehors d’Allah… Le monothéisme est la base le a Foi grâce auquel les œuvres sont pieuses et sans lequel [les œuvres] sont détruites. »52


Et il dit aussi : « Allah a dit « Quiconque rejette le Tâghût tandis qu’il a Foi en Allah, s’est cramponner à l’anse la plus solide qui ne peut se briser… » [Surate 2 verset 256] Le verset prouve qu’un n’homme ne peut se cramponner à « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah » que s’il rejette le Tâghût, car c’est ça l’anse la plus solide qui ne peut se briser. Celui qui n’est pas convaincu de ça n’est pas musulman car il ne s’est pas cramponné à « il n’y a de vrai dieu qu’Allah ». Médites-donc ! Et soit convaincu de ce qui te sauvera du châtiment d’Allah : l’accomplissement du sens de « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah » en reniant [ce que ce témoignage renie] et en affirmant [ce que ce témoignage affirme] . »53

 
Et le Cheykh Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit « L’Islam n’est valide qu’en faisant rupture54 –avec ces Tawâghît qui sont  adorés à la place d’Allah- et en les excluant de l’Islam, comme le dit Allah « Quiconque rejette le Tâghût tandis qu’il a Foi en Allah, s’est cramponner à l’anse la plus solide qui ne peut se briser… » »55


Et il expliqua aussi la différence entre l’injustice qui annule l’Islam et celle qui ne l’annule pas en disant : « Comment comparer l’injustice qui lorsqu’un homme la prononce ou glorifie les Tawâghît ou plaide en leur faveur56 sort de l’Islam par ce geste même s’il était un pieux jeûneur, avec l’injustice qui ne fait pas sortir de l’Islam mais qui au pire des cas sera sanctionné par le talion, ou au mieux pardonnée par Allah ?! Il y a une grande différence entre les deux ! »57

 
Et il dit aussi : « Sache qu’Allah te fasse miséricorde, que la première chose qu’Allah ordonna aux fils d’Âdam est le rejet du Tâghût et la Foi en Allah, et la preuve de cela est le verset « Et Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager pour leur dire « Adorez Allah et écartez vous du Tâghoût ! » [Surate 16 verset 36] »58


Et il dit dans « Le livre du monothéisme » : « Le septième point est ce grand point : l’adoration d’Allah ne peut exister qu’en rejetant le Tâghût »59


Le Cheykh Sulaymân Ibn ‘Abdallah dit « Puisque le monothéisme et le témoignage qu’il n’y a de vrai dieu qu’Allah signifient qu’il ne faut rien adorer d’autre qu’Allah et ne jamais croire qu’un autre qu’Allah puisse causer le bien ou le mal, et aussi de rejeter tout ce qui est adoré d’autre qu’Allah, de se désavouer d’eux et de ceux qui les adorent. »60

 
Et le Cheykh Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb dit dans son livre « Le livre du monothéisme » : « C’est l’une des plus magistrales explications du sens de « Il n’y a de vrai dieu qu’Allah » car il n’a pas considéré que la simple prononciation de cette phrase protège le sang et les bien, ni même le fait de savoir ce qu’elle veut dire, [ni le fait de l’admettre ni même le fait de n’invoque qu’Allah seul sans associé] tant qu’il n’aura pas ajouté à tout ça : le rejet de tout ce qui est adoré d’autre qu’Allah61. S’il doute ou hésite son sang et ses biens ne sont pas protégé. »62

 

- - - - -

51 Ad-Durar Us-Saniyya 10/502

52 Fath Ul Majîd p. 393, 394

53 Ad-Durar Us-Saniyya 11/263

54 Sois attentif mon frère monothéiste, que dit le Cheykh ? Il dit « L’Islam n’est valide que… » Ça veut dire qu’un homme sera monothéiste si et seulement s’ il rompt avec les Tawâghît et qu’il les exclu de l’Islam. Mais aujourd’hui, nous n’entendons aucun savant contemporain exclure les Tawâghît de l’Islam ni rompre avec eux. A notre époque où la rareté de l’Islam est à son apogée, dès que quelqu’un exclu un Tâghût de l’Islam on voit les savants se dresser contre lui et l’accuser d’être un kharijite, un empressé et un terroriste. Et ils manipulent les gens car la tendance des kharijites est d’exclure de l’Islam les monothéistes coupables de grands péchés alors que là nous parlons de quelqu’un qui exclu de l’Islam un Tâghût en vertu d’un geste ou d’un  Remarque aussi que le Cheykh a considéré que le fait d’exclure ces Tawâghît de l’Islam fait partie des principes même de l’Islam, contrairement à ce que disent les prétendus salafis contemporains qui disent « Il ne nous intéresse pas de savoir si untel est mécréant ou pas, Tâghût ou pas… Allah ne m’a pas demandé de chercher après ça ! » Nous nous innocentons auprès d’Allah de cet égarement.

55 Ad-Durar Us-Saniyya 10/53

56 A l’attention de tous ceux qui sont pris de lâcheté et de faiblesse : Prend garde à plaider en faveur des

Tawâghît ! Si tu n’es pas capable de dire la vérité, ne va pas pour autant dire des mensonges ! Et cette parole du

Cheykh est une vraie perle !

57 Ad-Durar Us-Saniyya 10/55, 56

58 Ad-Durar Us-Saniyya 1/161

59 Fath Ul Majîd p.29

60 Taysîr Ul ‘Azîz El Hamîd p.152

61 Ça veut dire : rejeter le Tâghût.

62 Note du traducteur : Voir dans Ad-Durar Us-Saniyya 8/212

 

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories