Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 00:52

L’homme est chargé de connaître le monothéisme mais aussi son inverse qui n’ est autre que donner un associé à Allah, ce qu’Allah ne pardonne jamais. Et nul n’ est excusé de l’ignorer ni n’est excusé d’avoir imité aveuglément quelqu’un d’au tre.

Le Cheykh ‘Abdullah Ibn ‘Abderrahmân Abû Butayn a dit « Et ce qui est étrange, c’est que lorsque certaines personnes entendent quelqu’un parler de ce que veut dire « Il n’y a pas de vrai dieu autre qu’Allah » et de ce que conteste et ce qu’affirme cette phrase, ils se mettent à critiquer et disent : « Nous ne sommes pas chargé des gens ni de parler sur eux ! » On leur répond alors qu’ils sont chargés de connaitre le monothéisme -pour lequel Allah a crée les djinns et les humains, et pour lequel Il a envoyé tous Ses Messagers, afin qu’ils y appellent- et de connaître son opposé qui est de donner un associé à Allah, ce qu’Allah ne pardonne pas. Et il n’y a pas d’excuse d’ignorer cela, et il n’est pas permis d’imiter quelqu’un d’autre que le prophète à ce sujet, car il s’agit là du plus fondamental principe de l’Islam. »46


Et le Cheykh Muhammad Ibn ‘Abdelwahhâb –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit « Et tu sais que c’est ça le monothéisme, qui est encore plus obligatoire que prier et jeûner, grâce auquel Allah pardonnera au jour du jugement à quiconque l’aura pratiqué, et ne pardonnera jamais à celui qui l’a ignoré même s’il étai t un dévot. Et tu sais que ceci est donner un associé à Allah, ce qu’Allah ne pardonnera jamais à celui qui l’a commis [sans s’en être repentit avant de mourir] et qui est plus grave encore auprès d’Allah que forniquer ou assassiner, et ceci bien que celui qui le commet désir par lui se rapprocher d’Allah. »47

 

Et le Cheykh ‘Abdullah Ibn ‘Abderrahmân Abû Butayn a dit « Allah –gloire à Lui- n’a qu’imposé à Sa création de Lui obéir et d’obéir à Son messager, et leur a ordonner de reporter leurs disputes à Son Livre et à la Sunna de Son messager. Et les savants sont unanimes pour dire qu’il n’est pas permis d’imiter quelqu’un48 dans la question du monothéisme et de la prophétie. »49


- - - - -

46 ‘Aqîdat Ul Muwahhidîn p.16. Note du traducteur : Aussi dans Ad-Durar Us-Saniyya 12/59

47 Ad-Durar Us-Saniyya 2/77

48 Sois attentif à ça, et apprend les preuves concernant le monothéisme mon frère ! Car il n’est pas permis d’imiter quelqu’un dans ce sujet, à l’unanimité.

49 Ad-Durar Us-Saniyya 10/399

50 Ad-Durar Us-Saniyya 2/23

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories