Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:44

Est-ce qu’Allah sbh accepte l’adoration de n’importe qui se prétendant L’adorer ?

 

Nous observons à chaque époque de l’Histoire, depuis l’époque de Noh as jusqu'à aujourd’hui, qu’un grand nombre de personnes se réclament être sur le droit chemin et adorer Allah sbh, et en plus se prétendent être de vrais croyants. Néanmoins, Allah sbh n’accepte pas les croyances qu’ils revendiquent, ni les adorations qu’ils vouent, dans la mesure où cela n’est pas conforme à Ses désirs. En conséquence, Allah sbh décréta Son jugement sur eux : ce sont des mécréants et des égarés, en dépit de leurs croyances et de leurs adorations prétendues. Si Allah sbh a envoyé Ses messagers, c’est pour montrer aux gens la croyance claire qu’Il a exigée, ainsi que l’adoration qu’Il accepterait. De plus, ces derniers ont averti leurs peuples, que l’unique prétention de la croyance et de l’adoration d’Allah sbh ne pouvait leur faire aucun bien dans le cas où elle n’est pas conforme à ce que Allah sbh a demandé et à ce qu’Il a révélé.


En outre, saches que la valeur d’une personne auprès d’Allah sbh ne se mesure pas en fonction d’une adoration abondante faite selon ses propres désirs, sans aucune autorité d’Allah sbh ; mais plutôt par une adoration sincère qui satisferait Allah sbh, conformément à ce qu’Il a ordonné.


Combien de personnes s’engagent dans de nombreuses adorations, qui n’ont pas de valeur égale auprès d’Allah sbh au poids d’une aile de moustique ? L’adoration qu’elles vouent n’a aucune valeur auprès d’Allah sbh, car elle n’est pas faite selon la volonté d’Allah sbh, ni selon ce qu’Il a ordonné.

 

A l’époque du prophète saw, les juifs étaient engagés dans de nombreuses adorations, prétendant être monothéistes et déclarant détenir la Vérité. Ils affirmaient par ailleurs être le peuple élu d’Allah sbh. D’autre part, les chrétiens étaient de fervents adorateurs et se réclamaient monothéistes. Néanmoins, Allah sbh n’accepta aucune de leurs adorations ni de leurs fois et déclara sur eux la sentence du « kufr » (mécréance), d’égarement et de « shirk » (associationnisme).

 

Allah sbh a dit dans le Qur’an :


« Dis: ‹Ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.› Et certes, ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d'entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants. »

(Sourate 5 verset 68)

 

Les polythéistes (moushrikins), à l'époque du messager d'Allah saw, croyaient en l'existence d'un créateur, qui les a créés et a créé ce monde. Ils reconnaissaient aussi que ce dieu était celui qui gérait le monde, et donnait la vie et la mort. Malgré cela, Allah les qualifia de mécréants et polythéistes et Il décréta que s'ils restaient et mourraient dans cette voie, ils entreraient dans le feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement.


Ecoutons donc ce qu'Allah sbh dit au sujet de ces moushrikins et de leurs croyances.

 

« Dis: ‹A qui appartient la terre et ceux qui y sont ? si vous savez›.

Ils diront: ‹A Allah›. Dis: ‹Ne vous souvenez-vous donc pas ?›

Dis: ‹Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trône sublime ?›

Ils diront: [ils appartiennent] ‹A Allah›. Dis: ‹Ne craignez-vous donc pas ?›  Dis: ‹Qui détient dans sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n'a pas besoin d'être protégé ? [Dites], si vous le savez !›

Ils diront: ‹Allah›. Dis: ‹Comment donc se fait-il que vous soyez ensorcelés ?› [au point de ne pas croire en Lui].

Nous leur avons plutôt apporté la vérité et ils sont assurément des menteurs. »

(Sourate 23 versets 84 à 90)

 

En effet, Allah sbh n’accepte aucune croyance ni adoration, sauf si elles sont conformes à Ses désirs et à Ses ordres. De plus, Il exige que nous soyons sincères, et que notre culte Lui soit exclusif.

 

Et maintenant, posons-nous les questions suivantes :


Considérons une personne qui effectue un acte d’adoration avec une intention sincère pour Allah sbh : Allah sbh accepterait-Il cette sincère adoration si la personne ne l’a pas faite comme Allah sbh le voulait ?

 

Et considérons une personne qui croit sincèrement en Allah sbh, mais sa croyance n’est pas conforme à ce qu’Allah sbh a ordonné, est-ce qu’Allah sbh accepterait la foi d’une telle personne ?

 

Sans aucun doute, la réponse exacte à ces questions est qu’Allah sbh n’acceptera ni sa foi ni ses actes, sauf s’ils sont conformes à ce qu’Allah sbh a demandé.

 

Allah sbh a dit dans le Qur’an :

 

« Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche réellement à l'anse la plus ferme (La-ilaha-illa-Allah)  et la fin de toute chose appartient à Allah. »

(Sourate 31 verset 22)

 

Si tel est le cas, alors quelle est la véritable croyance qu’Allah sbh agrée et qu’Il nous a ordonnée ?


Quel est l’islam qui satisfasse Allah sbh ?

 

Quelle est l’adoration qui satisfasse Allah sbh et qu’Il accepte ?

 

Où peut-on connaître tous ces aspects, qu’Allah sbh a éclaircis, et qui devons-nous suivre concernant ces aspects afin de se présenter en tant que vrais musulmans et en tant que vrais croyants lorsque nous rencontrerons notre Seigneur Allah sbh ?

 

Il n’y a aucun doute concernant ces aspects : Allah sbh nous les a formellement clarifiés. Il n’y a plus d’ambiguïté, ni d’obscurité, ni de complication à ce sujet. Ainsi, n’importe quelle personne responsable peut comprendre et aucun être sensé ne peut être excusé de ne pas comprendre. Allah sbh nous a ordonné de ne suivre aucune voie si ce n’est celle qu’Il a révélée, afin que nous puissions acquérir Son agrément et Son paradis. Allah sbh a dit dans le Qur’an :

 

« Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur (le Qur'an et la Sounnah), et ne suivez pas d'autres Auliya'([1]). Mais vous vous souvenez peu. »

(Sourate 7 verset 3)

Allah jalla wa a’laa dit encore :

« Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. »

(Sourate 33 verset 36)

Il dit encore :

« Sur toutes vos divergences, le jugement appartient à Allah. Tel est Allah mon Seigneur ; en Lui je place ma confiance et c'est à Lui que je retourne [repentant]. »

(Sourate 42 verset 10)

Le prophète saw nous a dit lors de son dernier sermon :


« Je laisse derrière moi deux choses, le Qur’an et mon exemple, la Sounnah, et si vous vous y accrochez solidement, vous ne vous égarerez jamais". »

 (El Muwata de l’Imam Malik)

Le prophète saw a dit encore :

« Aucun de vous ne sera croyant jusqu'à ce que ses désirs soient en conformité avec ce que j’ai apporté. »

(Mouslim)

Le messager d’Allah saw a dit :

« Quiconque fait une action non conforme à ce que nous avons ordonné, elle lui sera invalide. »

(Boukhari et Mouslim)

 

Si l’Iman et l’Islam qu’Allah sbh attend de nous, et l’adoration qu’Il accepte de notre part sont celles qu’Il nous a éclaircies dans Son Livre et dans la Sounnah de Son messager saw, alors tout ce qui n’est pas conforme à cela est vain et inacceptable, et ce, quelle que soit la prétention concernant la sincérité de l’intention vis-à-vis d’Allah sbh. Si la situation est telle :

 

Alors, qu’est-ce que l’Iman et l’Islam d’après le Qur’an et la Sounnah ?


Qui est le kafir (mécréant), qui est le mou’min (croyant) et qui est le moushrik (associateur) d’après le Qur'an et la Sounnah ?

 

Quelle est l’adoration qu’Allah sbh accepte, qu’Il a ordonnée, et qu’Il a éclaircie dans le Qur’an et la Sounnah de Son messager saw ?

 

Ces thèmes sont le sujet de notre pamphlet et c’est ce que nous voulons expliquer aux gens jusqu’à ce que leur soient éclaircies leurs positions vis-à-vis du Qur’an et de la Sounnah et vis-à-vis de la religion de la droiture.

 

Ainsi, celui dont l’Iman et l’Islam sont en accord avec le Qur’an et la Sounnah, a certes réussi. Cependant, celui dont l’Iman est fonction de sa passion et de la passion des gens, mais qui veut suivre la vérité, doit alors retourner au livre d'Allah sbh et à la Sounnah du prophète saw, tant qu'il en est encore temps. En effet, Allah sbh accepte le repentir, tant que l'âme est encore dans le corps, et Allah sbh est certes Accueillant au repentir.


Donc, j'ai décidé de clarifier cela de telle façon à ce que périsse (pour le rejet de la vérité) celui qui devait périr avec évidence claire, et que vive celui qui devait vivre avec évidence claire.



[1] (Protecteurs et assistants qui vous ordonnent de les associer avec Allah ta’ala dans l’adoration)

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories