Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 00:44

Définition de la perfidie


La perfidie, en arabe « Zandaqa » (زندقة  ) consiste en la même chose que l’hypocrisie (النفاق ), à ceci prêt que le perfide, en arabe « Zindîq » (الزنديق) expose sa mécréance et y incite les autres dès qu’il en a l’occasion et est connu pour ça, mais dès qu’on l’attrape et qu’on lui expose les preuves, il nie et conteste ce qu’il a montré comme mécréance.

Celui qui détruit la religion d’Allah consciemment mais masque cela en faisant mine de vouloir au contraire la défendre et la protéger : c’est le Zindîq.

 

Ce pourquoi certains juristes considèrent qu’on n’accorde pas au perfide de se rétracter et de se repentir dans ce bas monde.

 

Cheykh Al Islâm Ibn Taymiya dit :

ويدل على جواز قتل الزنديق المنافق من غير استتابة ما خرجاه في الصحيحين في قصة حاطب بن أبي بلتعة فقال عمر: دعني يا رسول الله أضرب عنق هذا المنافق فقال النبي صلى الله عليه وسلم: "إنه قد شهد بدرا وما يدريك لعل الله اطلع على أهل بدر فقال: اعملوا ما شئتم فقد غفرت لكم" فدل على أن ضرب عنق المنافق من غير استتابة مشروع إذ لم ينكر النبي صلى الله عليه وسلم على عمر استحلال ضرب عنق المنافق ولكن أجاب بأن هذا ليس بمنافق ولكنه من أهل بدر المغفور لهم فإذا أظهر النفاق الذي لا ريب أنه نفاق فهو مبيح للدم.

« Un élément prouvant qu’il est permis d’exécuter le perfide hypocrite sans lui accorder de rétractation est le Hadîth rapporté dans les deux recueils authentiques, sur l’histoire de Hâtib ibn Balta‘a, lorsqu’Omar ibn Al Khattâb dit au prophète « Laisse moi, Ô messager d’Allah, trancher la tête de cet hypocrite ! » Le prophète, que la Paix soit sur lui, dit « Il était là à Badr, ne sais-tu pas qu’Allah s’est penché vers ceux de Badr et leur a dit « Faites ce que vous voulez, Je vous ai pardonné… » Cela indique qu’il est légal de trancher la nuque de l’hypocrite sans lui accorder de rétractation, car le prophète n’a pas condamné ‘Omar d’avoir permis de trancher la tête de l’hypocrite, mais il lui a expliqué que cette personne là n’était pas un hypocrite, mais qu’il est de ceux qui assistèrent à Badr, et qu’il est pardonné. Et lorsqu’une personne expose de l’hypocrisie, sans qu’il n’y ait de doute qu’il s’agisse belle et bien d’hypocrisie, alors son sang est licite. » [Sârim Al Masloûl page 350]

 

Points à retenir :


Ø  La différence entre le perfide et l’hypocrite, qui est que le Zindîq s’adonne à détruire l’Islam contrairement à l’hypocrite qui lui ne s’y adonne pas forcément mais qui se limite seulement à cacher sa mécréance pour pouvoir vivre tranquillement parmi les musulmans.

 

Ø  La permission à l’autorité musulmane d’exécuter le perfide sans lui accorder de rétractation.

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi - dans La Croyance | Aqida
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories