Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 05:50

Ce qu’implique de témoigner de la prophétie [de Muhammad] et ce que cela nécessite.

 

Le Cheykh ‘Abdurrahmân Ibn Hassan –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit dans son commentaire du « Livre du monothéisme » : « Et lorsqu’il dit « Et que Muhammad est le serviteur d’Allah et Son messager » cela veut dire : je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager, j’en témoigne sincèrement et sûr de moi. Et ceci implique de le suivre et de vénérer ses commandements et ses interdictions et de ne pas se séparer de sa Sunna –qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix- et de ne jamais le contredire par l’avis de qui que ce soit puisque tout autre que lui –paix et salut sur lui- est sujet à l’erreur alors que le prophète –puisse Allah le bénir et lui accorder le salut- a été rendu infaillible par Allah et Il nous a ordonné de lui obéir et de le prendre pour modèle, et menaça quiconque cesse de lui obéir en disant « Et il n’appartient pas à un croyant ni à une croyante, lorsqu’Allah et Son messager ont décrété un ordre, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. » [Surate 33 verset 36] Et il dit « Que ceux qui contreviennent à Son commandement prennent garde qu’un fléau ne les touche ou que ne les atteigne un douloureux châtiment. » [Surate 24 verset 63] L’imâm Ahmad –qu’Allah lui fasse miséricorde- disait : « Sais-tu ce qu’est le fléau ? Le fléau c’est de donner un associé à Allah. Il se peut qu’en rejetant l’une de ses paroles il ne tombe dans son cœur quelque penchant qui le fasse périr. »18 Mais le laxisme dans le suivit voir l’abandon même du suivit

sont bel et bien arrivé, ainsi que le fait de faire primer les avis de ceux qui peuvent se tromper sur l’avis du prophète –puisse Allah le bénir et lui accorder le salut- et tout particulièrement de la part de prétendu savant, c’est ce qu’il s’avère. »19


Et le Cheykh Sulaymân Ibn ‘Abdallah –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :

 

« Ibn Rajab nous dit… : « Celui qui aime Allah et Son messager d’un amour sincère de son cœur, cela le poussera a aimer de son cœur ce qu’Allah et Son messager aiment, et à détester ce qu’Allah et Son messager détestent, et à se satisfaire de ce qu’Allah et Son messager se satisfont, et de se courroucer pour ce qui courrouce Allah et Son messager, et de pratiquer de ses membres ce qu’impliquent l’amour et la haine.
 

 

Ainsi, s’il pratique de ses membres ce qui contredit cela en commettant quelque chose qu’Allah et Son messager détestent ou en abandonnant quelque chose qu’Allah et Son messager aiment malgré qu’il sache que c’est obligatoire et qu’il soit capable de le pratiquer cela prouvera un manque d’amour qui lui est obligatoire d’avoir. Il se doit donc de se repentir de cela et de revenir pour compléter et parfaire l’amour qu’il lui est obligatoire d’avoir. Ainsi toutes les désobéissances naissent du fait de faire primer le désir personnel20 sur l’amour d’Allah et de Son messager… Et de même pour les inventions religieuses, elles ne naissent que du fait de faire primer les désirs sur l’amour d’Allah et l’amour de ce qu’aime Allah.
Il en est de même pour le fait d’aimer les personnes, il est obligatoire dans ce domaine que cela soit conforme à ce qu’a enseigné le messager d’Allah –qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix-… et « quiconque aime pour Allah et déteste pour Allah, donne pour Allah et prive pour Allah, aura parfait la Foi. » Quant à celui dont l’amour et la haine, le dont et la privation se font selon les désirs personnel, il aura
manqué à sa Foi qu’il lui est obligatoire d’avoir, il lui sera donc obligatoire de se repentir de cela et de revenir à la conformité avec l’enseignement du messager – qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut- en faisant primer l’amour d’Allah et de Son messager et ce qui satisfait Allah et Son messager sur les désires et les buts personnels. »21


Et le Cheykh ‘Abdurrahmân Ibn Hassan –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit

« C’est ce que l’on retrouve chez la majorité des gens : rejeter la vérité lorsqu’elle contredit les désirs et la contredire avec les opinions. Ceci est un manque de religiosité et une faiblesse de Foi et de certitude. »22

 

- - - - -

16 Taysîr Ul ‘Azîz El Hamîd 546, 547

17 Que ton procédé et ta méthode soit de suivre la preuve selon la compréhension des compagnons et de leurs disciples, Ô frère monothéiste ! Et ne prête nulle attention aux canailles contemporaines qui te

contredisent.

18 Beaucoup de ceux qui aujourd’hui recherchent la vérité abandonnent cette vérité car celle-

ci va à l’encontre de leurs désirs et de leur jouissance de ce bas monde. Qu’ils se préservent donc de la colère d’Allah s’ils tombaient dans les penchants et la perdition pour ne pas avoir suivit la vérité. Nous implorons Allah de nous accorder la fermeté sur notre religion.

19 Qurratu ‘Uyûn El Muwahhidîn p.26.

20 Suivre les désirs peut revenir à les adorer en dehors d’Allah, comme le dit Allah : « as-tu vu celui qui a pris son désir pour dieu qu’il adore, et qu’Allah a égaré après qu’il ait sut ? » [Surate 45 verset 23]

21 Taysîr Ul ‘Azîz El Hamîd pp. 569, 570

22 Majmû3at Ur-Rasâ’ili Wal Masâ’il En-Nejdiyya 4/294

Partager cet article

Repost 0
Published by muwahhidin-vs-talafi
commenter cet article

commentaires

 

Tahakoum

 

  Le-Takfir-copie-1.jpg

 

  notion-de-base.jpgfleche2.jpg

  fleche.jpgReponse-aux-ambiguites.jpg

 

Comprendre l'Islam avec facilité

 

Comment se reconvertir a l'Islam

Recherche

  8365-حَدَّثَنَا فُضَيْلُ بْنُ عِيَاضٍ ، عَنِ الأَعْمَشِ ، عَنْ خَيْثَمَة ، عَنْ عَبْدِ اللهِ بْنِ عَمْرٍو , قَالَ : يَأْتِي عَلَى النَّاسِ زَمَانٌ يَجْتَمِعُونَ وَيُصَلُّونَ فِي الْمَسَاجِدِ وَلَيْسَ فِيهِمْ مُؤْمِنٌ. [مستدرك الحاكم برقم ٨٣٦٥]


Foudhayl Ibn Iyadh nous   rapporte, d’après Al-Amach, d’après Haythama, d’après Abd’Allah Ibn Amr   -qu’Allah les agrée- qui a dit : « Viendra au gens une époque ou il se rassemblerons et prierons dans les mosquées sans qu’il n’y est parmi eux, un seul croyant. » (Musulman Authentifié et rapporté par Al-Hakim n°8365, Ibn Abi Chayba n°30992, Kanz Al-Oumal n°31109, Al-Ajouri dans Al-shari’a page 87, Faryabi dans Sifat Al-Mounafiq n°101

 

30244- حَدَّثَنَا وَكِيعٌ ، عَن مُوسَى بْنِ عُبَيْدَةَ ، عَن وَهْبِ بْنِ وَهْبٍ ، عَن سَعِيدِ بْنِ الْمُسَيَّبِ ، عَن عُمَرَ ، أَنَّهُ كَانَ يَقُولُ إذَا اسْتَلَمَهُ يَعْنِي الْحَجَرَ : آمَنْت بِاللهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٠٢٤٤]

 

Wakihrapporte, d’après Moussa Ibn Oubayda, d’après Wahb Ibn Wahb, d’après Saïd Ibn Al Moussayib, que Omar Ibn Al Khattab -qu'Allah les agrées- lorsqu’il touchait la pierre noir, disait : « J’ai Foi en Allah et je mécroie au Taghout » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°30244 et n°16044

 

3518- حَدَّثَنَا حَاتِمُ بْنُ إسْمَاعِيلَ ، عَنْ جَعْفَرٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : كَانَ عَلِيُّ بْنُ الْحُسَيْنِ يُعَلِّمُ وَلَدَهُ يَقُولُ قُلْ آمَنْت بِاَللَّهِ وَكَفَرْت بِالطَّاغُوتِ. [مصنف ابن ابي شيبة برقم ٣٥١٨]

 

Hatim Ibn Ismaïl rapporte d'après jaffar, d'après sont père qui dit: « Ali Ibn Al Housseyn -qu'Allah les agrées- enseignait a son fils ces paroles : « Dis : J’ai cru en Allah et mécru au Taghout. » Rapporté par Ibn Abi Chayba dans sont Moussanaf n°351

 

 

Mouadh Ibn Jabal –qu’Allah l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ? Il dit : la vérité est lumière. » Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ

Catégories